top of page
Rechercher
  • Coach Phil

L'importance de la constance


Il y a tellement de façons et de recettes différentes qui nous sont proposées pour atteindre nos objectifs de santé ou de performance, mais trop peu parlent de l’importance de la constance à travers le processus.


À quoi bon changer si c’est pour revenir en arrière quelques semaines ou mois plus tard à nos anciennes habitudes. Si vous souhaitez des résultats à long terme, vous devez avoir des habitudes de vie durables… sans avoir une vie de moine, il y a toujours de la place pour un peu de folie.





Si vous visez une meilleure santé:

Une meilleure santé, c’est simplement avoir une saine alimentation et du mouvement dans votre vie. Facile hein? Probablement pas si facile quand on regarde la société actuelle. Je vais laisser la partie alimentation de côté pour aujourd’hui, j’y reviendrai une prochaine fois. Voici ma recette pour la partie mouvement. Notez que je ne parle pas d’entrainement, je ne parle que de mouvement.


Pour une meilleure santé, vous n’avez pas à suer à grosses gouttes, vous devez faire une activité physique d’intensité légère à modérée, that’s it. L’activité par excellence est la marche. C’est accessible à pratiquement tout le monde, ça ne demande aucun équipement et en plus, ça nous fait prendre l’air frais.


La santé publique recommande de bouger au minimum 30 minutes 5 fois par semaine. Je considère que c’est vraiment un minimum. Je préfère de loin de 30 à 60 minutes 6 fois par semaine. Pour un sédentaire, c’est énorme comme changement. Mais pourtant, ce n’est que 3 heures au minimum par semaines. Il faut décider de prendre le temps de le faire. N’attendez pas d’avoir le temps, prenez le. J’aime beaucoup le « souvent pas longtemps », c’est bien meilleur pour votre santé de prendre une marche de 30 minutes 6 jours par semaine que de prendre une grande marche de 3 heures le week-end. C’est pourtant le même temps d’activité, mais ça ne procure pas les même bienfaits. Si vous jugez que vous n’avez pas le temps dans votre horaire, faites des choix. Je vous suggère de commencer par regarder votre temps d’écran sur vos appareils de type téléphones intelligents et/ou tablettes, vous risquez fort d’y trouver vos 3 heures/semaine assez facilement ;).


Nous sommes tous tenté(e)s d’avoir des résultats rapides, mais pour y arriver, on doit travailler plus fort et/ou mettre les bouchées doubles à l’entrainement. Le 1er janvier est souvent accompagné de ce genre de souhaits. Toutefois, trop de gens se retrouvent au point de départ à la St-Valentin parce qu’ils ont voulu tout changer en même temps et ont abandonné.


Pour rester constant jour après jour, semaine après semaine, tentez de joindre l’utile à l’agréable. Trouvez quelque chose que vous aimez que vous pourrez faire pendant votre activité. Ecoutez votre balado préféré, votre liste de lecture de musique favorite, etc. Si malgré tout vous n’arrivez pas à être motivé(e)s, essayez de diminuer un peu le temps et/ou l’intensité de l’activité, mais sans l’annuler complètement. Vous réaliserez rapidement que le plus difficile n’est pas de faire l’activité, mais de décider d’y aller. Une fois en route, on est content et on est toujours fier après. Je n’ai pas toujours envie de bouger ou m’entrainer, mais je ne regrette jamais de l’avoir fait après coup.


Pour une bonne santé à long terme, il faut que vos journées soient équilibrées, qu’elles puissent être répétées et surtout qu’elles soient plaisantes. Si vous n’avez pas de plaisir et/ou de satisfaction pendant le processus, vous allez abandonner vos habitudes tôt ou tard et vous reviendrez au point de départ. Comme le dit si bien le proverbe: Rien ne sert de courir, il faut partir à point.





Si vous visez une meilleure forme physique:

Après être santé, certains souhaitent devenir meilleur, améliorer leurs performances.


La constance est tout aussi importante, mais différemment. Contrairement à l’aspect santé, devenir meilleur implique forcément plus d’intensité, mais bien dosée. Je dirais donc qu’il est préférable d’être constant semaine après semaine que jours après jours.


J’aime beaucoup l’idée d’avoir 2-3 jours/semaine où je vais créer de l’inconfort cardio-vasculaire ou musculaire lors de mes entrainements (courses tempo, entrainements par intervalles, côtes, etc.). De cette façon, j’envoie le signal à mon corps qu’il doit s’adapter pour être prêt à la prochaine fois où je le ferai travailler plus fort. Le reste des jours est composé d’activités moins intenses, mais qui ajoutent quand même du volume sur ma structure. Ça me prépare à aller plus loin de façon plus efficace.


Prenez garde de ne pas travailler trop fort. Si vous dépassez vos limites, vous augmentez de beaucoup le risque de blessures, de surentraînement ou de démotivation. Trouvez votre limite, pas celle de votre beau-frère ;P.


Encore une fois, vous aurez de meilleurs résultats à long terme en étant constant plutôt qu’en faisant du « stop and go » parce que vous vous êtes blessés en vous entrainant trop intensément.


En conclusion, que vous visiez une bonne santé ou de meilleures performances, il n’y a pas de solutions miracles, c’est la somme de vos quotidiens qui va déterminer vos chances de réussite.

Bonne constance mes ami(e)s.


357 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page