top of page
Rechercher
  • Coach Phil

Jour de triche?

Un concept que je vois passer de façon récurrente au niveau de l'alimentation et de l’entrainement est celui du « Jour de triche » ou sa version anglaise, le « Cheat day ».


L’idée générale est d’avoir un mode de vie le plus sain possible, particulièrement au niveau de l’alimentation, six jours par semaine, mais de se gâter sans compter le 7e jour. L’épicurien en moi trouve l’idée « romantique », mais mon côté cartésien me ramène toujours, tôt ou tard, vers le gros bon sens.



Voici ce que j’en pense…


Si vous avez besoin de vous gâter avec une journée planifiée à chaque semaine où vous tomberez dans l’excès alimentaire, ça sous-entend fortement que vous vous privez, plus ou moins, les 6 autres jours. Pour moi, tout le problème est là.


Encore une fois, ça donne l’impression que manger sainement est quelque chose qui tend vers une quelconque forme de privation alors qu’il n’en est rien. Comme si parce que c’était difficile, alors il faut bien se récompenser! Quel mauvais message ça envoie.


Avoir de bonnes habitudes alimentaires, pour moi, ça se divise en 2 volets:


1- La qualité des aliments: Beaucoup de fruits et légumes, des protéines végétales, moins de viandes rouges, moins d’alcool, de bonnes sources de gras (l’huile d’olive avant le bacon), moins d’aliments transformés, moins de sucres ajoutés, etc.


2- La quantité des aliments: Combien vous en mangez. On peut très bien manger et quand même trop manger. Ceci dit, plus la qualité de vos aliments est bonne, plus c’est difficile de trop manger. Votre niveau de satiété sera meilleur.



Donc, prenez le temps de cuisiner et/ou apprenez à cuisiner. Bien manger, c’est délicieux, satisfaisant et ça n’a rien de restrictif.


Attention! Je ne dis pas que les journées de folies n’ont pas leur place. J’ai juste beaucoup de misère avec le fait qu’elles soient planifiées à chaque semaine. Les soupers entre amis, les repas copieux au resto, le bon vin, les bonnes bières de micro-brasseries, …, tout ça a sa place, même dans une vie équilibrée.

Personnellement, je profite tellement plus ces jours plus festifs lorsqu’ils ne sont pas prévus et qu’ils arrivent pour les bonnes raisons, plutôt que pour me récompenser de m’être privé pendant six jours.


Laissez les venir, vous en aurez bien assez pour être satisfait.


À l’image de mon blog sur la constance, si vous terminez la journée en ayant mangé parfaitement, mais en étant insatisfait de vos repas, vos habitudes ne dureront qu’un temps… et vos résultats aussi.


L’équilibre entre santé, plaisir et performance. C’est un bon slogan finalement!


Bonne bouffe,

Coach Phil

P.S. Je vous laisse, ma poutine est prête! ;P


243 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page